La pollution est une réalité très présente dans notre environnement, et ce, sous plusieurs formes complètement différentes. Tous ces types de pollution ne présentent pas le même degré de destruction, mais il demeure tout de même important de reconnaître leur présence. Voici une courte liste de certains des visages que peut prendre la pollution ainsi que quelques-uns de ses effets néfastes pour l'environnement.

Rappelons-nous cependant que la pollution est le résultat de nos choix en tant que société de consommation. On la condamne, mais on ne veut pas non plus radicalement changer notre mode de vie. Le véritable défi est d'arriver à l'équilibre écologique versus économique.




Pollution de l'air :
La pollution de l'air est possiblement le type de pollution le plus connu de tous. Elle est causée principalement par les gaz et particules rejetés dans l'atmosphère par les automobiles, les centrales thermiques, d'autres industries ou encore par certains phénomènes naturels (volcan!) [1]. Les pluies acides et le smog (fumée dense au-dessus des villes) sont deux des résultats de la pollution de l'air et ils causent des problèmes de coeur et des problèmes de poumons chez tous les animaux, pas seulement chez l'être humain.

Pollution du sol :
La pollution du sol est bien souvent d'origine industrielle, c'est à dire que certaines entreprises ne prennent pas toujours les précautions nécessaires pour éviter les fuites de déchets toxiques. L'agriculture est aussi l'une des causes de la pollution des sols. Pensons seulement aux engrais, aux insecticides, aux pesticides... [2].

Pollution de l'eau :
La polluion de l'eau est bien souvent directement liée à la pollution des sols. La pluie transporte rapidement les pesticides et les autres substances toxiques, de la terre ferme, aux mers et océans. L'eutrophisation des lacs et rivières est l'un des effets de cette pollution. Elle engendre, entre autres, une augmentation de la présence d'algues ainsi qu'une diminution de la biodiversité animale et végétale [3].



Pollution radioactive :
Ce type de pollution est principalement causé par les industries, lors de la production d'électricité à partir d'une centrale nucléaire. Les déchets qui résultent du processus sont radioactifs et donc très dommageables pour les êtres vivants : ils émettent des particules dangeureuses qui peuvent causer des tumeurs, voire des mutations...

Pollution sonore :
La pollution sonore n'est peut-être pas aussi dommageable que les précédentes, mais elle peut tout de même causer des troubles d'audition, l'irritabilité, l'insomnie et même la dépression. Il est cependant difficile de déterminer les effets de cette pollution sur les vivants autres que l'homme.

Pollution olfactive :
Cette pollution est rarement toxique, mais demeure désagréable ! On pense ici aux odeurs dégagées par les raffineries, stations d'épuration, élevages...

Pollution lumineuse :
La pollution lumineuse désigne la présence nocture anormale ou gênante de lumière ainsi que l'effet de cet éclairage artificiel sur l'ensemble de l'écosystème. Ce sujet est en fait légèrement controversé car plusieurs nient qu'il s'agisse là d'un véritable type de pollution [4].




Comme nous avons pu le constater, tous ces types de pollution affectent notre environnement, c'est à dire qu'ils nuisent au bien-être de l'être humain, mais aussi aux autres espèces qui nous entourent ! Voici quelques liens vers des sites offrant de l'information sur ces espèces menacées :

1. L'extinction des espèces
2. Animaux en danger d'extinction
3. Les animaux en danger


Pour Stéphanie : www.lenvironement.blogspot.com
Le webmestre